Master Class & Conférence

Edition 2018

Vendredi 8 juin 14:30 - 15h30

Conférence

Samir Decazza

Les métiers de l’audiovisuel et du cinéma

Samir Decazza est un jeune comédien formé par l’association 1000 Visages. 1000 Visages est une association fondée en 2006 par la réalisatrice Césarisée Houda Benyamina pour son film Divines, entourée de professionnels et de jeunes artistes issus de milieux socio-culturels variés, qui se sont regroupés autour d’une grande ambition : démocratiser le milieu du cinéma. Samir a joué entre autres dans la série « Paris etc » de Canal+.

La conférence, animée par un membre du Comète Film Festival et en présence de Samir Decazza, aura pour but de présenter au public les différents métiers et opportunités du monde de cinéma. Samir nous parlera de son parcours et donnera des conseils aux jeunes afin d’appréhender une éventuelle carrière dans l’audiovisuel.


Master class

Arthur Cloquet

L’image cinématographique

De formation scientifique, Arthur Cloquet entre très tôt dans la profession. Successivement électricien, photographe de plateau et étalonneur, il entre dans la filière de la prise de vue en 1976 au poste d’assistant opérateur, cadreur, et enfin chef opérateur. Depuis il a participé à plus de 35 longs-métrages, 125 fictions TV, de nombreux films publicitaires (130), documentaires (35) et clips (8). Enseignant en parallèle à son travail d’opérateur depuis 1986 dans la plupart des écoles : Femis, Insas, IIIS, ETPA, puis à l’ENS Louis Lumière.

“Une initiation simple à l’image cinématographique”

Avant un tournage, le réalisateur analyse le scénario et définit comment il va parvenir à raconter l’histoire en images. Il sélectionne les plans, en fonction de ce qu’ils communiquent une fois liés les uns aux autres. Ensuite il peut décider d’ajouter des mouvements de caméra, de jouer avec la profondeur de champ…

Dans cette Masterclass, à travers la diffusion de nombreux supports visuels (Screenshots et extraits courts de films), Arthur Cloquet donnera des clés techniques et théoriques aux jeunes cinéphiles, qu’ils souhaitent faire eux-mêmes des films ou bien simplement comprendre comment on crée une image cinématographique.